Une présence significative
sur tous les continents

L'IFHIM est présent sur tous les continents par le réseau de ses ancien.ne.s étudiant.e.s et aussi par l'animation de sessions au Canada ainsi qu'à l'international. 

De retour sur le terrain, les personnes oeuvrent à une transformation sociale pour la construction de la Paix. 

Animation de sessions au Canada et dans le monde

Depuis le début de l'institut en 1976, l'IFHIM a à cœur d'offrir des sessions au Canada, également en Europe; mais suite au Séminaire International, en 1982, et à l’ouverture du programme d’Immersion intensive, des pays font appel et l’IFHIM répond: Haïti en 1983 (Jeannine Guindon et Marie-Marcelle Desmarais), le Rwanda et Madagascar en 1987 (Jeannine Guindon et Marie-Marcelle Desmarais), le Burundi en 1988, le Honduras en 1990 (Marie-Marcelle Desmarais)… et progressivement de nombreux pays vont à leur tour appeler; et les anciens.nes étudiants.es retournés.es sur le terrain seront souvent la source de ses appels. 

L'IFHIM répond aux sollicitations; au fil des ans, d’autres pays s’ajoutent et d’autres membres de l’équipe partent pour répondre aux besoins. L’IFHIM adapte aussi ses réponses aux besoins exprimés

Des formations sont données dans un contexte de guerre, de violences, de catastrophe naturelle…  Et la formation s'est développée et enrichie en lien avec les expériences vécues dans ces différents milieux et différentes situations.

Les ancien.ne.s étudiant.e.s s'engagent avec leur formation sur le terrain

Après leur formation, les étudiants.es retournent dans le pays et s’engagent pour multiplier les ponts de paix, soutenir la vie, aider des personnes. L'IFHIM demeure présent par correspondance, par la formation continue, par des visites de supervision et de formation sur le terrain…

Voici quelques témoignages: 

 
Maria Elena 1.jpg

Maria Elena

Avec les migrants en Amérique Latine
IMG_20190317_175303648_HDR.jpg

Hortense

Avec les enfants au Congo Brazzaville
Laurentine & Rocq 2.png

Laurentine & Rocq

Bâtisseurs de ponts de paix au Bénin
 
 

Faire de la pandémie une opportunité

Depuis le début de la pandémie de la covid 19, en mars 2020, nous avons proposé et poursuivi la formation en ligne. Une première dans l'histoire de l'IFHIM. Cette décision a ouvert de nouvelles opportunités. Des étudiants ont pu suivre la formation depuis leur pays. De plus, nous avons pu offrir des sessions de formation continue à nos anciens étudiants répartis aux quatre coins de la planète. De même, les sessions d'été ont rejoint des personnes dans plusieurs pays. 

Une ancienne étudiante de l’Équateur, en immersion intensive de 2011 à 2014 a suivi une session de formation continue de Restauration des forces vitales humaines dans l'expérience traumatique. 

"J'ai pu faire un chemin de croissance avec l'expérience de Jacques (nom fictif) par rapport à la peur qu'il ressentait face à la pandémie, comment toi Marie-Marcelle tu l'as aidé à voir que la peur qu'il avait était normale et ne l'avait pas paralysé, qu'il a cherché des moyens pour aider les gens. J’avais peur moi aussi, mais cela ne m'a pas empêchée de continuer, notamment, en cherchant des moyens pour aider les gens, et aujourd'hui, en voyant les nouvelles et en voyant comment le nombre de personnes infectées dans mon pays continue d'augmenter, cela m'effraie, mais je continue à prendre toutes les protections et à amener les gens à prendre les moyens pour se protéger en suivant les consignes sanitaires eux aussi. Je continue à les aider."

Ils agissent sur le terrain

ici & ailleurs: des témoignages du terrain

ici & ailleurs: des témoignages du terrain

ici & ailleurs: des témoignages du terrain
Rechercher une vidéo...
Caravane Dekoa
03:58
Lire la vidéo
Izabete au Brésil
04:23
Lire la vidéo
Au Madagascar, l'IFHIM est au service du peuple
01:32
Lire la vidéo
Formés à l'IFHIM, des Rwandais s'engagent pour la Paix
02:39
Lire la vidéo